Ce blog va essayer de vulgariser, à travers mon amateurisme, les techniques des vanniers du noisetier (tistalhaires, en Bigourdan) que je glane ça et là en Bigorre et en Béarn auprès des derniers vanniers, et de laisser une trace de leur savoir-faire. En vous appropriant vous aussi ces techniques vous pourrez réaliser un Tistalh (nom en Bigourdan de ce panier en noisetier typique des Pyrénées centrales), ou avec ces connaissances d'autres réalisations (corbeilles, d'autres formes de paniers, la cajole du Comminges, une mangeoire.......), ou encore mieux, un panier sorti de votre imagination.
Ce panier pyrénéen, appelé donc Tistalh en Bigorre (et Tistèth en Béarn), est conçu à partir de tiges de noisetier. C'est de la vannerie paysanne ou rustique, du fait que les matériaux employés sont coupés dans les bois.  Ce panier est de type vannerie sur arceaux, car son ossature est composée d'arceaux, ou de côtes, qui donnent par leur positionnement sa forme au panier. Ces arceaux, ou côtes, supportent ensuite le tissage qui se réalise avec des éclisses, ou lanières, de noisetier.
Ce blog s'ouvre aussi à d'autres matériaux comme le cornouiller sanguin, la clématite, la viorne, le troène, le châtaignier........ou encore la ficelle (voir mes réalisations); ainsi qu'à des paniers venus d'ailleur comme les Appalachian baskets ou la technique zarzo.

 

 


DSCN8589Dis donc Bernard, si tu coupes des noisetiers pour faire tes paniers, tu vas nous envoyer aux restos du coeur!.........Ah, mais si tu y mets des noisettes.........t'es pardonné.


Ecrire un commentaire - Voir les 318 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés