diapos

musique

 

se canto-Rosine de Pèire
l'immortèla-Nadau

 

à voir

bibliographie

  • le tistalh

 R.Garreta-B.Morisson
 éd du pin à crochet
   64000 Pau

 

  • l'art de la vannerie:

technique et tradition du panier périgourdin

(bouyricou)

Eva Seidenfaden

Actes sud

     

contact

/ / /

Une autre façon de réaliser des éclisses pour le tressage de matériaux souples et de faibles sections, comme la viorne, le troène, le cornouiller sanguin, l'osier.........., est d'utiliser un fendoir.  J'utilise des fendoirs, de ma fabrication, à trois branches. Avant de l'utiliser il faut auparavant inciser (avec des angles de 120°) au couteau, le bout de la tige. Après avoir introduit le fendoir dans ces trois entailles on le pousse jusqu'à l'autre extrémité de la tige. Une fois la tige divisée, les trois éclisses obtenues sont rabotées au couteau, pour enlever la moelle et le bois en surplus, afin de les assouplir.

 

Processus

DSCN2956

faire trois entailles à 120° en bout de pousse.


DSCN2970

introduire le fendoir dans les entailles et le pousser.

 

DSCN2972 continuer de pousser sur le fendoir  pour fendre en trois la pousse.


DSCN0614

  les trois éclisses obtenues.

 

 

DSCN7942

Fendoir sur viorne.

 

DSCN2976

Fendoir sur pousse de cornouiller sanguin non lignifiée.

 

 

DSCN5333

Fendoir sur troène.

 

 

Quelques paniers tressés avec des éclisses réalisées au fendoir:

 

DSCN2991

Jeunes pousses de cornouiller sanguin non lignifiées.

          

DSCN5916

Petites tiges de cornouiller sanguin lignifiées, rougies par l'hiver.

 

          

DSCN5465

Tiges de troène.

 

 

DSCN4946.JPG

Tiges de viorne.