diapos

musique

 

se canto-Rosine de Pèire
l'immortèla-Nadau

 

à voir

bibliographie

  • le tistalh

 R.Garreta-B.Morisson
 éd du pin à crochet
   64000 Pau

 

  • l'art de la vannerie:

technique et tradition du panier périgourdin

(bouyricou)

Eva Seidenfaden

Actes sud

     

contact

/ / /

Le panier pyrénéen est du type vannerie sur arceaux, c'est à dire que l'ossature est composée d'arceaux, ou de côtes, en noisetier. Ces arceaux sont ensuite tissés avec des éclisses, ou lanières, aussi de noisetier.

1°- l'anse et le tour du panier:

Ils forment le cadre, base de l'ossature ou carcasse.

 


2°- la liaison anse-tour du panier (une rosace, ou oreille ou encore oeil de Dieu), qui lie les deux parties:

    

3°- les premières côtes ou arceaux:

Insertion des premiers arceaux (ici ils traversent la rosace). D'où le nom de vannerie sur arceaux. Les arceaux suivants seront positionnés après le début du tissage. Le positionnement et la longueur des arceaux donneront sa forme du panier.

4°- début du tissage:
Début du tissage pour pouvoir rajouter des arceaux.
5°)- les dernières côtes ou arceaux:
Toutes les côtes sont positionnées, on peut finir le tissage.
6°- fin du tissage:
Le tissage se fait avec des lanières (ou éclisses) prélevées sur des tiges de noisetiers.

Le panier fini.


 

- dans menu