diapos

musique

 

se canto-Rosine de Pèire
l'immortèla-Nadau

 

à voir

bibliographie

  • le tistalh

 R.Garreta-B.Morisson
 éd du pin à crochet
   64000 Pau

 

  • l'art de la vannerie:

technique et tradition du panier périgourdin

(bouyricou)

Eva Seidenfaden

Actes sud

     

contact

/ / /


Contrairement à Raoul B qui maintient les bords aussi par des ficelles pour que les bords ne s'affaissent pas pendant le tressage, René se sert des ficelles pour relever les bords de manière à donner au tistalh sa forme caractéristique et classique. Pour cela le bois servant à la bordure doit être vert pour prendre la forme donnée. Ce qui entraine que la bordure ne peut pas être faite à l'avance, car le bois serait sec et ne pourrait donc se former.


La structure de base vient d'être finie........



un bord est relié à l'anse avec la ficelle.......


à l'aide des talons qui maintiennent la bordure au sol, René passe la ficelle autour de l'anse et tire sur la ficelle pour faire plier la bordure. Ensuite la ficelle est attachée à l'anse.......


Continuation de l'opération, de l'autre côté........






ajustement de la forme de la bordure........


vérification, avec un bout d'éclisse, de l'égalité des distances de chaque côté.......


opération terminée.......

bon, mais le panier n'est pas fini...........il y a encore du boulot!



Retour à René D


bernard - dans Dupont