diapos

musique

 

se canto-Rosine de Pèire
l'immortèla-Nadau

 

à voir

bibliographie

  • le tistalh

 R.Garreta-B.Morisson
 éd du pin à crochet
   64000 Pau

 

  • l'art de la vannerie:

technique et tradition du panier périgourdin

(bouyricou)

Eva Seidenfaden

Actes sud

     

contact

/ / /

Un bon moyen pour débuter, ou s'amuser, à la réalisation d'un petit panier c'est d'utiliser de la ficelle pour le tissage. On réalise une anse et le tour du panier en noisetier, cornouiller sanguin ou autre (voir les chapitres concernés), puis on les lie en faisant une rosace ou oeil du maître (voir le chapitre) en utilisant de la ficelle. Ensuite on fait des côtes ou arceaux ( voir le chapitre côtes), pour finir l'ossature du panier, qui vont servir de support au tissage. Les extrémités des arceaux sont coincées sous la rosace et l'anse. On peut à ce moment là commencer le tissage (voir le chapitre tissage) du panier avec de la ficelle. On trouve dans le commerce différents coloris de ficelles qui permettent des jeux de couleurs. J'ai réalisé ces deux paniers avec de la ficelle que j'avais à la maison. L'utilisation de la ficelle permet aussi aux enfants de s'initier facilement au tissage.

 

DSCN3237

 

 

DSCN3527

 

bernard - dans mes réalisations