diapos

musique

 

se canto-Rosine de Pèire
l'immortèla-Nadau

 

à voir

bibliographie

  • le tistalh

 R.Garreta-B.Morisson
 éd du pin à crochet
   64000 Pau

 

  • l'art de la vannerie:

technique et tradition du panier périgourdin

(bouyricou)

Eva Seidenfaden

Actes sud

     

contact

/ / /

 

Le châtaignier arbre très célèbre notament pour ses fruits s'utilise aussi en vannerie dans les régions où il pousse en abondance comme le Limousin, l'Ardéche.......mais aussi dans les Landes en Chalosse. A Castelnau-Chalosse se trouve un musée, la maison de la vannerie, consacré principalement à la vannerie de châtaignier. Le châtaignier est fissible, on en tire des éclisses et des lattes en le fendant à chaud avec des fours ou des étuves. Mais pour une vannerie d'amateur on peut à froid en tirer des éclisses pour des sections d'environ 3 cm, avec le même outillage que pour le noisetier. Voir le chapitre éclisses de châtaignier. Pour le cintrer toujours dans la vannerie d'amateur on peut le chauffer à la cheminée pour l'assouplir. Comme pour les autres essences la coupe "idéale" se fait en théorie en absence de sève c'est à dire en automne et hiver comme on peut le lire ici ou là. Mais en pratique on peut couper des tiges en toutes saison, la différence tangible est qu'en présence de sève l'écorce ne tient pas sur le bois.

 

 Quelques pousses et cépées de châtaignier au printemps,

IMGP1966

IMGP1967

IMGP1968

IMGP1974

 

 

en été

DSCN2412

 

Un fagot de tiges de châtaignier qui viennent d'être coupées

IMGP1980

 

  Gros plan sur les tiges de châtaignier pour apprécier la couleur qui doit être vert olive.

IMGP1979

bernard - dans matière première